N° 33    mars 2017

 

      
      ACTIVITÉS 3ème Trimestre 2016/2017

       **********

 


LE MOT DU PRESIDENT

 
      Chère adhérente, cher adhérent,


Le printemps arrive… ainsi que le troisième et dernier trimestre de l’année 2017 qui sera, à n’en pas douter, du plus grand intérêt.


Tout d’abord, j’attire votre attention sur la sortie de Cahors, doublée afin de permettre de satisfaire un maximum de demandes, mais que nous n’avons pas prévu de tripler, comme l’a été celle de Lascaux IV. Inscrivez-vous donc très vite !


Vous connaissez déjà la plupart des intervenants de ce dernier trimestre, à l’exception d’Anne-Marie Prévot, dont le sujet entre dans le cadre du centenaire de la bataille de Verdun.


Entre la Morue, évoquée la veille du 1er avril, et les expositions universelles de Paris, nous partirons à la découverte des exoplanètes, en tentant de répondre à la sempiternelle question : « Sommes-nous seuls dans l’Univers ? » Les plus optimistes pensent que nos descendants partiront un jour le vérifier, quand ils auront mis au point des vaisseaux dotés d’une vitesse suffisante pour que le voyage ne dure pas des siècles. Hélas, il faut bien reconnaître que la recherche spatiale n’a plus les mêmes moyens, financiers et humains, que ceux qui avaient permis de mettre le pied sur la Lune dès 1969.


Au pire, serait-il à craindre que, minées par la médiocratie et la recherche de la satisfaction à court terme de leur population, les « Grandes Puissances » mettent progressivement un terme à tous les programmes dont le coût serait jugé prohibitif.


Mais peut-être aussi recevrons-nous un jour des « visiteurs » animés, si possible, d’intentions pacifiques ?


En attendant, je vous souhaite, au nom du bureau, un agréable printemps.


Jean-Louis AMIARD

 


Vendredi 31mars 2017


LA MORUE : USAGE ET GRANDE PECHE, CINQ SIECLES D’HISTOIRE


par Madame Anne REYSS,
Ancien professeur de biologie en Classes Préparatoires (Agro-Véto) à Paris


Morue et cabillaud ?  Un bien curieux poisson qui existe sous ces deux noms en France.Depuis près de cinq cents ans,  des hommes hardis et courageux partaient  le pêcher dans les lointaines eaux glaciales et dangereuses de l'Atlantique Nord, Terre-Neuve et Islande.

Cette activité saisonnière mobilisa des milliers d'hommes, des centaines de navires qui quittaient chaque année nos ports pour nourrir les peuples de l'Europe du Sud  en particulier.La fascinante épopée de la morue et la Grande Pêche traditionnelle à la voile prirent fin autour des années 1930 avec l'arrivée des chalutiers modernes  et des techniques de congélation.

La surpêche faillit entraîner l'extinction de cette ressource  que l'on croyait inépuisable…

 

Cinéma REX, 3 Bd Koenig- 15 heures

Vendredi 14 avril 2017


LES EXOPLANETES : A LA RECHERCHE D’AUTRES MONDES


par Monsieur Jean-Pierre CAUSSIL
Professeur de physique en retraite, animateur de l’atelier des Etoiles au planétarium de Reims

De tous temps, ou presque, on a envisagé l’existence d’autres mondes, avec plus ou moins de bonheur.
Dans notre quête, nous commencerons par nous interroger sur la formation de notre propre système solaire avant d’aller voir ce qui se passe ailleurs.
Nous emboiterons les pas de Didier Queloz et de Michel Mayor qui en 1995 découvrirent la première exoplanète. Nous explorerons les diverses méthodes qui ont permis de les repérer, enfin nous envisagerons l’observation directe.
Qu’est-ce qu’une zone habitable autour d’une étoile ? A-t-on découvert des exoplanètes dans de telles zones ? Y trouvera-t-on un jour l’expression de la vie ?
Bien des découvertes restent encore à faire et bien des progrès à réaliser dans nos instruments.

 

Cinéma REX, 3 Bd Koenig- 15 heures

Vendredi 5 mai 2017


 LES ÉCRIVAINS, LES ARTISTES, ET LA GUERRE DE 14-18


      par Madame Anne-Marie PREVOT,
Agrégée de Lettres et Docteur ès Lettres

S’intéresser aux écrivains et aux artistes dont les œuvres témoignent de la guerre de 1914-1918, c’est s’interroger sur  l’écriture de cette guerre, à caractère nouveau, par la violence et les horreurs qu’elle engendre. Un cheminement  à travers récits, romans, carnets de guerre et œuvres d’art permettra de dégager des thématiques et des modes d’expression, entre mémoire individuelle et mémoire collective. Comment écrire, décrire, comment représenter la guerre, telles seront les questions soulevées par l’étude de la relation  des écrivains et des artistes avec l’indicible.


Cinéma REX, 3 Bd Koenig- 15 heures

Vendredi 12 mai 2017

 
CINE-CLUB

 
Dans le cadre de notre cycle annuel « La cuisine au cinéma », nous vous invitons à assister à la projection du film de Philippe MUYL, sorti en 1992 :

CUISINE ET DÉPENDANCES

 
Avec Agnès Jaoui, Zabou Breitman, Jean-Pierre Bacri, Jean-Pierre Darroussin…
« Martine et Jacques, un couple de bourgeois ordinaires, invitent à dîner un ami perdu de vue  depuis dix ans et devenu depuis une vedette des médias… »

 
Cinéma REX, 3 Bd Koenig- 15 heures

 

Mardi 16 mai 2017 : Sortie DécouverteS de CAHORS


Mardi 30 mai 2017 : Sortie DécouverteS de CAHORS


Matin : visite panoramique guidée en bus puis cheminement guidé inédit à la découverte du centre historique qui nous donne les clés de la ville ancienne.


Déjeuner gourmand typiquement quercynois à LA CHARTREUSE


Après-midi : visite  guidée du Pont Valentré classé au Patrimoine mondial de l’Unesco et de ses abords (résurgence de type vauclusien de la fontaine des Chartreux) puis croisière à bord du Valentré à la découverte du méandre de Cahors avec passage de l’écluse de Coty.

SORTIE RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS

 

 Vendredi 19 mai 2017


LE MONDE À PARIS
Les expositions universelles parisiennes de 1856 à 1937


par Madame Micheline MARCHADIER
Professeur agrégée d’Histoire en retraite

 
C’est en France en 1798 que naît l’idée d’une exposition des réalisations industrielles mais c’est à Londres en 1851 qu’est mis en place le principe d’exposition universelle présentant au public toutes les réussites, découvertes, prouesses scientifiques et techniques. Paris réalise deux expositions sous le Second Empire et six sous la Troisième République, trois universelles et trois internationales. Ces expositions à forte connotation politique visent à affirmer la place de la France en Europe face à l’Angleterre et à l’Allemagne.  Ces manifestations furent un vrai succès populaire et international, Paris est la seule ville au monde à avoir accueilli autant d’expositions universelles, elle est aussi celle où les expositions ont laissé la plus grande empreinte. Comment se formèrent et se déroulèrent ces expositions. Quelles marques ont-elles laissées dans la capitale et qu’en reste-il aujourd’hui ?

 
Cinéma REX, 3 Bd Koenig- 15 heures